Régions

Creuse Cosylva, du lamellé-collé écocertifié

Mots clés : Bois - Démarche qualité - Produits et matériaux

Cosylva est un fabricant industriel de charpente depuis 1982. Elle est depuis peu la première entreprise de lamellé-collé certifiée PEFC (Programme de reconnaissance des certifications forestières) en France. Basée à Bourganeuf en Creuse, la SAS dirigée par Dominique Bouthillon et son fils Julien annonce un chiffre d’affaires autour de 13 millions d’euros pour 70 personnes.

« Notre métier aujourd’hui, c’est de coller du bois et de faire de l’usinage à façon. Avec nos trois machines à commande numérique sur cinq axes, nous sommes capables de coller des poutres de 50 m sur 600 mm de large et 2,3 m de retombée, comme nous l’avons fait récemment au gymnase omnisports à Châteaubernard (Charente) avec des poutres de 40 m sur 400 mm de large. En fait, nous sommes limités par le gabarit routier », explique Jean-Philippe Lartigue, directeur commercial.

Parmi les réalisations prestigieuses de l’entreprise, citons le palais de Justice de Bordeaux, où Cosylva (alors filiale bois du groupe Paris Ouest) intervenait sur la structure. Autres références : Eurodisney, l’aquarium de la Rochelle et l’aéroport de la Réunion. Avec l’obtention de la certification PEFC, « c’est tout le processus qui est écocertifié, grâce à la maîtrise de toutes les étapes de la filière à partir de l’approvisionnement forestier, de la sélection du bois en passant par le sciage jusqu’au produit fini », explique Dominique Bouthillon, P-DG du groupe. La traçabilité est complète jusqu’à la livraison du chantier.

Politique de qualité

« Nous étions conformes au marquage CE depuis deux ans, avec l’étiquetage sur nos poutres, et la possibilité sur un chantier de rechercher et remonter d’où vient la poutre, quand elle a été séchée et aboutée. Nous sommes très peu en France à le faire », poursuit Jean-Philippe Lartigue.

L’écocertification PEFC s’ajoute à l’ISO 9001, aux Acerbois Glulam, BMR et CST, et à des qualifications allemandes et autrichiennes. Pour atteindre ces objectifs de qualité, Cosylva a créé la société Douglas Structures, qui maîtrise l’approvisionnement, et lui permet notamment la fabrication de maisons en madriers empilés, doublées par l’extérieur, qui visent une consommation de 36 kWh/m2/an.

Prochaines étapes : ISO 14001 pour Cosylva et les certifications Effinergie® et Minergie® pour Douglas Structures.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X