Autres Diffusion

Créer un écosystème du numérique en Aquitaine

Le technopôle Domolandes met à disposition une plate-forme mutualisée dédiée à la construction numérique.

Opérationnel depuis janvier 2015, l’Espace construction virtuelle de Domolandes, technopôle spécialisé dans l’écoconstruction à Saint-Geours-de-Maremne (Landes), a trouvé son public. Plus d’une centaine d’entreprises, architectes, maîtres d’ouvrage et représentants d’organisations professionnelles du bâtiment sont venus de toute l’Aquitaine visiter la plate-forme pilotée par Matthieu Defenin, chargé de son développement et de son exploitation, et Roméo Sanches, responsable technologie & innovation à Domolandes. A la fois vitrine technologique et outil opérationnel, l’espace de 150 m² est doté des équipements les plus performants : vidéoprojecteur haute définition permettant la projection 3D active, écran en rétroprojection de 4 m x 2,50 m, station de travail avec processeur et carte graphique de dernière génération, système de capture de mouvement équipé de six caméras infrarouge, écran tactile LED de 65 pouces. Sans compter les logiciels de création BIM tels que Allplan, ArchiCAD, Bentley, Autodesk ou Tekla, Unity 3D Pro, MiddleVR, OptiTrack Motive, etc. La plate-forme a permis la création d’outils numériques, telle la visite virtuelle immersive du futur pôle d’arts plastiques de Labenne (Landes). L’équipe de Domolandes souhaite améliorer encore l’ergonomie de l’immersion en prenant en compte de nouveaux outils de navigation. Une thèse de doctorat sera consacrée au sujet à partir du second semestre 2015. « L’expérience immersive doit, en effet, être la plus confortable possible pour des décisions robustes », insiste Roméo Sanches.

D’autres projets sont en cours, notamment la collaboration avec Bouygues Construction et sa filiale régionale DV Construction pour la mise en œuvre du BIM sur un chantier de 34 logements collectifs à Mourenx (Pyrénées-Atlantiques). L’objectif est de mettre en place une démarche de « préconstruction virtuelle » en intégrant la planification, la logistique et le contrôle qualité à partir d’un modèle BIM développé par l’entreprise. L’Espace construction virtuelle accueillera les réunions de préparation avec les TPE-PME qui interviendront sur le chantier.
Domolandes s’inscrit dans une dynamique plus large. En partenariat avec le pôle régional Construction Ressources Environnement Aménagement et Habitat durable (CREAhD), le technopôle développe le BIM collaboratif et prépare le lancement d’un Centre de ressources BIM aquitain autour de l’Espace construction virtuelle. Par ailleurs, un transfert technologique est en cours pour l’exploitation et le développement des outils BIM et SIG 3D du Centre scientifique et technique du bâtiment (CSTB). « Il s’agit de tirer parti des synergies et des complémentarités entre le CSTB et Domolandes. Nous travaillons, par exemple, à une connexion intersites avec la salle immersive du CSTB à Sophia Antipolis », précise Roméo Sanches.
La promotion du numérique passe également par la formation initiale. Domolandes a réalisé la première session d’initiation au BIM, d’une durée de douze heures, pour les étudiants de l’école d’ingénieur ISA-BTP à Anglet (Pyrénées-Atlantiques).

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X