Edito

Coup de froid sur les machines

Les chiffres de ventes de matériels de chantier en France, lors du premier semestre 2015 ont été publiés. Le moins que l’on puisse dire, c’est que les résultats sont décevants : − 20 %. Or, en début d’année, les fabricants de machines tablaient plutôt sur une baisse comprise entre − 10 % et − 15 %. Ce sera pire, à moins que le second semestre ne rattrape le premier, ce qui semble mal parti. « L’activité dans le secteur des équipementiers du BTP devrait continuer à souffrir, avec un chiffre d’affaires prévisionnel pour le second semestre en baisse de 15 % », s’inquiète la Ficime (Fédération des entreprises internationales de la mécanique et de l’électronique), l’un des deux syndicats représentant les constructeurs. Tant que les acheteurs de matériels n’auront pas de travail, ils garderont leur carnet de chèques dans la poche, ce qui rappelle une évidence : les entreprises investissent dans des biens d’équipement quand elles en ont besoin. Les incitations fiscales et les rabais commerciaux n’y changent rien : on n’achète pas un moyen de production pour profiter opportunément d’une bonne affaire, mais pour l’exploiter en fonction des besoins de son activité. Tant que les travaux publics resteront atones, les vendeurs de matériels auront de quoi s’inquiéter. La précédente crise avait fragilisé nombre d’entre eux et amorcé une concentration. En sera-t-il de même cette fois-ci ? C’est bien possible, et la distribution de matériels pourrait vite s’articuler autour d’un nombre limité de grosses enseignes, comme c’est déjà le cas pour la location. Après tout, les acheteurs de matériels se sont eux aussi structurés autour d’une dizaine d’acteurs majeurs qui représentent aujourd’hui la plus grosse part du marché. Il n’est pas absurde que leurs fournisseurs suivent le même chemin.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X