Territoires

Côte-d’Or Extension contemporaine d’un édifice moyenâgeux

Mots clés : Rénovation d'ouvrage

Conçue par Simon Buri, architecte basé à Sombernon (Côte-d’Or), et Frédéric Jung (Paris) à l’issue d’un concours remontant à près de quinze ans, la transformation de l’ancienne léproserie de Meursault en un espace de réception et d’expositions a remporté ex aequo la 2e édition du Palmarès de l’architecture contemporaine en Bourgogne, dans la catégorie « équipement ». Une extension bâtie en ossature bois recouverte de zinc, pour les fonctions d’accueil, prolonge le bâtiment moyenâgeux. Celui-ci a fait l’objet d’une restauration particulièrement sobre, afin de conserver l’éclat de la pierre calcaire.

D’un coût de 4,5 millions d’euros, le chantier a été réalisé en trois ans et demi par Pateu & Robert (maçonnerie), Hory Marçais (couverture en laves), Les Charpentiers de Bourgogne (couverture en zinc) et Adeco (construction bois).

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X