Régions

Côte-d’Or Didier Faustino habille l’entrée du canal du Rhône au Rhin

Mots clés : Transport fluvial - Travail

L’inauguration, le 19 juin, de la nouvelle cabine de l’écluse de Saint-Symphorien-sur-Saône signe le dernier acte du programme Avenir du territoire Saône-Rhin (1)en Bourgogne. Dans le cadre d’une commande publique artistique, Voies navigables de France (VNF) a laissé carte blanche à l’architecte Didier Fiuza Faustino (Bureau des Mésarchitectures) pour symboliser l’entrée du canal du Rhône au Rhin.

Un signal visible de loin

Baptisé « Dr Jekyll et Mr Hyde », le projet de l’auteur de la H Box – module d’exposition démontable réalisé pour la maison Hermès – transforme l’ancienne cabine de contrôle en un signal visible de loin. L’extension en structure métallique est réalisée 6 m au-dessus du bâtiment d’origine. D’un volume identique à ce dernier, elle donne l’impression d’être suspendue par un bras en béton qui renferme l’escalier d’accès. Au sommet, un belvédère grillagé et vitré donne à l’éclusier un champ visuel de 225 °.Au sol, une passerelle en caillebotis métallique prolonge le quai. Des plantations forment une transition entre l’écluse et le chemin de halage. « Les entreprises ne se sont pas disputées pour réaliser cette forme particulière », témoigne Céline Saraiva, assistante au maître d’ouvrage. Deux entreprises bas-rhinoises, Hemmerlé pour le gros œuvre et Barthel pour la structure métallique, ont relevé le défi. L’inclinaison du bras de support de la cabine a rendu délicat le montage de l’armature métallique et le coulage du béton.

Réalisé en cinq mois, ce projet fut exposé début 2008 à la Cité de l’architecture et du patrimoine à Paris, parmi les œuvres artistiques et architecturales installées au fil du réseau fluvial français.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
ENCADRE

Fiche technique

Maître d’œuvre: Bureau des Mésarchitectures (Paris), architectes ; Mélanie Drevon et Ponceau, paysagistes.

Maître d’ouvrage : Voies navigables de France.

Assistance à la maîtrise d’ouvrage : Artplatform (Paris)

Entreprises : Hemmerlé (Bas-Rhin), gros œuvre ; Barthel (Bas-Rhin), structure métallique ; VDS Paysage (Côte-d’Or), aménagement paysager.

Coût : 930 000 euros.

(1) Mis en place après l’abandon du projet du canal à grand gabarit Rhin-Rhône en 1997.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X