Régions

Corse Un premier trimestre mitigé pour le BTP

Selon la Banque de France, le secteur du BTP en Corse a connu au 1er trimestre « une activité en sensible amélioration », les conditions météo ayant « permis de cesser de reporter certains chantiers ». Malgré une demande « relativement dynamique », les carnets de commande ont plus de mal à se regarnir et n’offrent qu’une visibilité à cinq ou six mois pour le bâtiment, plus particulièrement dans le gros œuvre. Pour le second œuvre, les carnets de commande ont plus de mal à se renouveler. Les entrepreneurs se livrent à une forte concurrence qui presse les devis à la baisse. Pour les TP, l’activité s’est « globalement maintenue ». Mais les carnets de commande restent parfois en deçà de ceux des derniers exercices.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X