Territoires

Corse La première phase du dispositif Oreli se met en place

Fin octobre 2015, l’assemblée de Corse adoptait à l’unanimité le dispositif Outils pour la rénovation énergétique du logement individuel (Oreli), en accord avec les objectifs de la Programmation pluriannuelle de l’énergie. L’Agence d’aménagement durable, de planification et d’urbanisme de la Corse (Aauc), l’Agence de développement économique de la Corse (Adec) et le département Formation de la collectivité territoriale de Corse sont mobilisés pour permettre aux entreprises de BTP de capter ce marché de la rénovation énergétique. Plusieurs réunions de travail sont prévues avec les professionnels du BTP et une convention-cadre Adec-fédérations du BTP devrait être proposée à l’assemblée de Corse durant le 2e semestre 2016.

200 logements pilotes. Une première phase du dispositif Oreli est prévue sur trois ans, concernant 200 logements pilotes, retenus par l’intermédiaire des espaces info énergie. Des études prises en charge par l’Aauc vont définir les bouquets de travaux à effectuer, au meilleur coût, pour réduire les consommations d’énergie. Viendra ensuite la phase des travaux, sur une durée maximale de un an, avec des subventions pouvant atteindre 10 000 euros, en complément des subventions de l’Anah, des crédits d’impôt consentis, etc. Après ces deux étapes, un bilan sera établi avant d’engager à plus grande échelle cette rénovation. L’objectif de l’actuelle majorité territoriale est de réhabiliter 3 000 logements par an en 2050, l’horizon fixé pour atteindre l’autonomie énergétique de l’île.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X