Territoires

Corrèze Les entreprises du BTP manquent de perspectives

Mots clés : Entreprise du BTP

Le moral des entreprises du BTP de la Corrèze n’est toujours pas au beau fixe. « La moitié de nos effectifs n’a pas de travail et les plans de charge sont de plus en plus restreints », a indiqué Pierre Talamona, président de la FBTP 19, en préambule de l’assemblée générale. « Les gros chantiers, comme le centre nautique de Brive-la-Gaillarde, arrivent à terme, et la mise en œuvre d’autres opérations conséquentes, la caserne Brune, l’aménagement de l’ancien aéroport Laroche, est trop longue. Depuis 2007 nous avons perdu 1 200 emplois, dont 250 en 2014. »

De rares perspectives se dessinent dans le social et la santé : maisons de retraite de Corrèze et de Malemort, écoles d’infirmières de Brive et de Tulle, bâtiment pour l’hôpital de Brive ou rénovation du lycée d’Arsonval à Brive.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X