Territoires

Corrèze Les entreprises du BTP manquent de perspectives

Mots clés : Entreprise du BTP

Le moral des entreprises du BTP de la Corrèze n’est toujours pas au beau fixe. « La moitié de nos effectifs n’a pas de travail et les plans de charge sont de plus en plus restreints », a indiqué Pierre Talamona, président de la FBTP 19, en préambule de l’assemblée générale. « Les gros chantiers, comme le centre nautique de Brive-la-Gaillarde, arrivent à terme, et la mise en œuvre d’autres opérations conséquentes, la caserne Brune, l’aménagement de l’ancien aéroport Laroche, est trop longue. Depuis 2007 nous avons perdu 1 200 emplois, dont 250 en 2014. »

De rares perspectives se dessinent dans le social et la santé : maisons de retraite de Corrèze et de Malemort, écoles d’infirmières de Brive et de Tulle, bâtiment pour l’hôpital de Brive ou rénovation du lycée d’Arsonval à Brive.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
Le Moniteur Boutique
Accéder à la boutique
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X