Une année d'architecture

Corbu, Je t’aime moi non plus

Atteint de « Corbuïte » aiguë, comme beaucoup en cette année de célébration du cinquantenaire de la mort du grand maître, François Chaslin a monopolisé le débat avec son livre. Pourtant, l’écrivain ne propose pas une relecture des réalisations de Corbu sous le filtre idéologique fasciste mais signe un livre personnel. Ni biographie ni essai...

Vous lisez un article de la revue AMC n° 247 du 12/01/2016
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X