Portrait NICOLAS BONNENFANT, cofondateur de Coloco

Coproduire en marchant

Imprégné de nature, d’urbanisme et de paysage, depuis une quinzaine d’années, il invite tous les acteurs d’un territoire à cultiver ensemble l’espace public.

En France ou à l’international, sur de petites parcelles ou sur des centaines d’hectares, il mène des projets qui mettent en œuvre participation et collaboration.

Ce qui frappe chez Nicolas, c’est son côté… bon enfant ! Oui, ça semble un peu facile, mais l’enthousiasme de ce grand gaillard de 1,85 m à l’allure un chouia dégingandée évoque celle d’un môme. Pourtant, à 44 ans et avec plus de 50 projets à son actif, l’architecte, paysagiste et urbaniste est un professionnel aguerri. Le paysage, c’est très tôt qu’il y est sensible. « Enfant, je vivais en région parisienne. Notre jardin s’étendait jusqu’aux limites de la forêt. J’étais gêné par cet horizon empêché, comme étriqué. Dans notre maison des Pyrénées, j’avais les estives pour horizon. Cet espace de vie XXL, pour moi, c’était le bonheur. Aujourd’hui encore, ça me déprime de ne pas voir l’horizon. Au moins une fois par semaine, je monte sur le parc des Guilands, près de chez moi, à Bagnolet, pour reprendre des forces. »

Pensée extensive

Après une première et une terminale scientifiques et plusieurs visites à...

Vous lisez un article de la revue Paysage n° 394 du 29/11/2016
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X