Détails

Coop Himmelb(l)au Un cristal à puits de gravité

Le musée des Confluences sort enfin de sa chrysalide, l’ouverture au public est programmée pour ce printemps. À la rencontre des fleuves, il ponctue un nouvel espace urbain, point focal du renouveau de la capitale des Gaules. Au sud, entre Gerland et la Mulatière, la métropole se rééquilibre en un contrepoint au quartier de la Tête d’or et de la Cité Internationale au nord. Le musée, qui s’affirme comme un espace protéiforme, rassemble sur un socle minéral deux volumétries complexes, antagonistes et pourtant complémentaires. Suspendu au-dessus de l’eau, carrossé d’une enveloppe métallique, le « nuage », hermétique et anguleux, symbolise le mystère des connaissances à venir et abritera les espaces muséographiques tandis qu’au-devant de la ville au nord,...

Vous lisez un article de la revue AMC n° 231 du 12/03/2014
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X