Enjeux Entretien avec Paul Duphil,secrétaire général de l'Organisme professionnel de prévention du BTP (OPPBTP).

« Continuer à développer la culture sécurité »

Mots clés : Entreprise du BTP - Hygiène et sécurité du travail - Manifestations culturelles

L’OPPBTP célèbre ses 70 ans.

Son secrétaire général fait le point sur l’évolution de la prévention dans le secteur et dégage des axes de progrès.

SPECIAL PREVENTION

Dans quel contexte l’OPPBTP fête-t-il ses 70 ans ?

Nous notons d’abord que tous les professionnels du BTP – constructeurs, concepteurs, fabricants de matériels et de matériaux – ont su monter en puissance en matière de prévention.

Nous avons notamment observé, ces dernières années, une professionnalisation de l’approche en prévention dans les grands groupes : elle constitue désormais une donnée à part entière de la performance. Si les majors se placent ainsi comme des tireurs d’exigence, ce mouvement se déploie de plus en plus largement dans nos entreprises. Nous nous réjouissons d’ailleurs de voir cette année le BTP présenté par l’assurance-maladie comme un bon élève à l’occasion de la publication des dernières statistiques sur les accidents du travail et les maladies professionnelles [lire page 12 ets., NDLR].

Quel rôle votre organisme a-t-il joué dans ces évolutions ?

Nous avons avant tout contribué à un changement de regard sur la prévention chez les employeurs et les salariés. Notre étude « Prévention et performance » a apporté des éléments de démonstration pour passer de l’obligation à l’intérêt de prendre ce sujet à bras-le-corps. L’OPPBTP a également redéveloppé ses capacités pour offrir un appui technique à la profession...

Vous lisez un article de la revue Moniteur n° 5948 du 10/11/2017
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X