Régions Nord

Construction des archives « positives »

La première pierre du nouveau magasin des archives départementales du Nord vient d’être posée à Lille, à la croisée des quartiers de Wazemmes, Esquermes et Faubourg de Béthune.

Attribué en mars 2008 au groupement associant le constructeur Norpac, les architectes Jérôme de Alzua et Zig-Zag, les bureaux d’études Betom, Cap Terre et Sodeg (désormais Coteba), cette extension de 14 000 m² de Shon est un laboratoire de la construction passive. A tel point qu’il aura fallu deux ans de travail pour affiner calculs et plans de ce nouveau bâtiment qui ne consommera que 1 kWh/m².an pour la chaleur et 4 kWh pour l’électricité, avec un coût total de 33 millions TTC.

Conditions drastiques

Des performances de consommation doublées de conditions climatiques drastiques pour loger les 80 km de rayonnages. Sans climatisation, le bâtiment devra présenter une grande inertie thermique et hygrométrique avec des températures comprises entre 16° et 25°. Et les variations devront être maîtrisées à 1° par 24 h. Pour l’humidité, même traitement avec un taux entre 40 % et 60 % ne pouvant varier de plus de 1 % par jour.
Suite au concours de conception-construction et avec l’appui du CSTB et d’une programmation très fine des spécialistes Couzannes, Itaq et Sorane, la solution la plus simple a été retenue. Une enveloppe de thermopierre isolée par l’extérieur et doublée d’une résille métallique. La clé de la performance réside aussi dans une machine à dessication, qui vient déshumidifier l’air avant de le porter à la bonne température. Une première en France à cette échelle selon les constructeurs.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X