Enquête Stage

Conseils RH

« Ne choisissez pas votre stage au hasard »

Nombre de stages proposés

Colas intégrera, en 2016, 1 600 stagiaires.

Profils recherchés

« Nous ciblons avant tout des ingénieurs avec une spécialisation en travaux publics, mais également avec une spécialisation en photovoltaïque, dans le cadre du lancement de la route solaire Colas, Wattway, ainsi que des ingénieurs généralistes. »

Mon conseil

« Le stage est important, car il permet de se professionnaliser, d’acquérir des connaissances et des compétences afin d’entrer sur le marché du travail. A ce stade, vous êtes déjà dans une -démarche professionnelle. Alors ne le choisissez-pas au hasard, mais au contraire avec la même exigence et de manière aussi stratégique que pour une embauche. Cette réflexion doit ainsi être menée en amont. Nous répondons à cet égard aux questions des jeunes en lien avec leur orientation à l’occasion des forums. De la même -manière, dans la mesure où, chez Colas, le stage fait en grande partie office de pré-embauche, nous montrons autant d’exigences que dans le cadre d’une procédure de recrutement en CDI. »

Orianne Hélibert, responsable relations écoles et recrutement, groupe Colas, 57 000 salariés.

« Donnez-nous envie de vous garder »

Nombre de stages proposés

Le groupe Egis va accueillir, en 2016, au minimum 200 stagiaires dans le cadre de partenariats avec plusieurs écoles d’ingénieurs. Un chiffre qui est en hausse par rapport à l’an dernier. « Le stage représente, pour les populations techniques, le principal -canal d’intégration en vue d’une -embauche future. »

Profils recherchés

« Nous visons surtout des profils d’ingénieurs généralistes, mais nous recherchons aussi des compétences systèmes ; les doubles cursus (technique et sciences humaines) nous intéressent particulièrement. »

Mon conseil

« A moins d’avoir une vue très précise du -domaine dans lequel vous souhaitez exercer, mieux vaut cibler une structure de taille suffisante et pas trop spécialisée. Le stage est souvent le moment où nous observons nos futures recrues. L’attention portée aux enjeux opérationnels, mais aussi la capacité d’adaptation sont -autant de qualités qui retiendront notre attention. Nous attendons du jeune stagiaire qu’il soit rapidement autonome et responsable ! En somme, il faut qu’il nous donne envie de le garder ! »

Frédéric Perin, DRH du groupe Egis, 4 000 salariés en France.

« Gardez contact avec le réseau créé en interne »

Nombre de stages proposés

Apave recrute entre 60 et 80 stagiaires par an dans les métiers du bâtiment, un chiffre qui progresse d’année en année. Quinze à 20 % d’entre eux sont embauchés en CDI à l’issue de leur stage.

Profils recherchés

Dans les métiers du contrôle technique de construction, Apave recrute majoritairement à bac + 5 (école d’ingénieur filièreBâtiment/énergétique, masters Génie civil). Le groupe recherche également des stagiaires dans le -domaine de -l’Hygiène, sécurité, environnement (HSE), et des bac + 2 ou des bac + 3 dans les métiers du diagnostic bâtiment.

Mon conseil

« Nous n’avons pas d’opportunités de poste pour chacun des stagiaires que nous recrutons. Mais, même si le stage n’a pas pour objectif le premier emploi, je conseille au jeune de garder contact avec le réseau qu’il s’est constitué au sein de notre entreprise. Car ces personnes peuvent l’aiguiller dans sa recherche d’emploi. Elles peuvent aussi le recommander à d’éventuels employeurs qui sonderaient l’entreprise où il a effectué son stage pour mieux cerner ses capacités et sa personnalité. Le jeune doit poursuivre la relation avec l’entreprise ! »

Isabelle Gozdowski, DRH du groupe Apave, 11 000 salariés.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X