Actualité Logement

Concilier efficacité énergétique et adaptation au vieillissement

Mots clés : Bâtiment d’habitation individuel - Efficacité énergétique - Grand âge - Réglementation thermique et énergétique

Renforcer le couple travaux d’adaptation et d’amélioration énergétique dans les évaluations des logements menées avec le soutien de la Caisse nationale d’assurance vieillesse (Cnav) ou par les opérateurs habitat : c’est l’un des objectifs de Michèle Delaunay, ministre déléguée chargée des Personnes âgées et de l’Autonomie, dans le cadre du projet de loi d’adaptation de la société au vieillissement qu’elle présentera le 9 avril. « Dès juin, les diagnostics de l’Anah seront globaux », avance-t-elle. La demande devrait être stimulée par l’augmentation des bénéficiaires et des travaux finançables par les aides de l’Anah et de la Cnav et par l’amélioration du crédit d’impôt « adaptation du logement » (domotique, douche à l’italienne) qui sera prorogé en 2015. Corollaire : l’amélioration de l’offre des entreprises. « Un travail sera mené avec la FFB et la Capeb pour que leurs labels (Pros de l’accessibilité et Handibat) garantissent le respect des préconisations faites dans le cadre des dossiers financés par la Cnav et l’Anah. » La maîtrise d’œuvre n’est pas oubliée : une convention sera signée avec le ministère de la Culture « pour sensibiliser les professionnels à la qualité d’usage des bâtiments pour les personnes en perte d’autonomie ».

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X