Autres

Comment sécuriser au maximum vos rayonnages extérieurs

Mots clés : Distribution

Lieu recevant du public, le négoce est soumis à des règles de sécurité qui couvrent les cours de matériaux. Le rayonnage extérieur est au cœur de sa démarche, de sa conception à son contrôle en exploitation.

L’évolution est marquante. Longtemps cantonné à une simple fonction de stockage, le rayonnage dans les cours de matériaux a élargi ses vocations, notamment commerciales. « Qu’il s’agisse de cantilever (installation dite en porte-à-faux) pour longueurs ou de rack destiné aux palettes, le négociant doit garder à l’esprit que le meilleur rayonnage en termes de sécurité est celui qui est adapté aux produits entreposés : volume, poids, conditionnement et engins de manutention utilisés, rappelle Stéphane Degardin, directeur général de RSL, spécialiste du rayonnage. Le fournisseur de l’équipement a un rôle essentiel de conseil. »

Miguel Ferraz, directeur général de RedStock, filiale du groupe Provost, partage cet avis : « L’accompagnement fait partie de nos prestations, depuis la conception du cahier des charges au montage jusqu’à la formation des équipes, la fourniture de notices d’utilisation, et les contrôles périodiques dans une relation de confiance sur le long terme. »
Ces entreprises spécialisées dans la fourniture de rayonnages intérieurs et extérieurs pour les négociants se rejoignent aussi sur l’importance des accessoires de sécurité, dont les protections au sol, « qui ne doivent jamais être posées sur la structure. C’est la protection qui doit absorber le choc, pas le rayonnage...

Vous lisez un article de la revue Negoce n° 410 du 16/09/2015
PAS ENCORE ABONNÉ
Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X