Technique et chantier complexe immobilier

Colossal hôtel dans la baie de Singapour

Mots clés : Gestion et opérations immobilières - Hôtels et pensions de famille - Tourisme

Avec ses trois tours de 55 étages surmontées d’un pont-promenade de 340 m, le Marina Bay Sands impose sa silhouette dans la baie de « la ville du lion ». L’hôtel fait partie d’un nouveau quartier dédié au divertissement des citadins et des voyageurs.

Dans le complexe immobilier Marina Bay Sands, inauguré le 23 juin à Singapour, tout apparaît colossal. De son coût (plus de 4 milliards d’euros, terrain compris) à sa surface (845 000 m2), en passant par son architecture conçue par le Bostonien Moshe Safdie (voir ci-contre). La figure emblématique de cette opération menée par le promoteur américain Las Vegas Sands réside dans l’hôtel de 2 560 chambres, véritable porte d’entrée dans la baie et la ville. Cet édifice de 265 683 m2 aligne trois tours de 55 étages chacune, à structure béton (un étage coulé en quatre jours). « L’inclinaison des façades atteint jusqu’à 52 degrés, soit dix fois plus que celle de la tour de Pise », précise l’entreprise coréenne Ssangyong Engineering & Construction, qui a bâti l’hôtel de janvier 2008 à mars 2010. L’hôtel, mais aussi le palais des congrès, le centre commercial, le casino, ainsi que les théâtres et musées (livrés fin 2010) reposent sur des fondations réalisées par la filiale singapourienne de l’entreprise française Solétanche Bachy. En chiffres : 22 000 m2 de paroi moulée, 57 500 m2 de barrettes, 9 000 m de pieux forés et 17 000 m3 traités par jet grouting. Mais le plus spectaculaire se loge au sommet des trois tours. Là a été hissée, à 200 m au-dessus du sol, une plate-forme curviligne de 340 x 38 m en acier (7 000 t). Cet espace de 9 941 m2, nommé « Sky Park », accueille en bordure ouest une piscine à débordement de 145 m, et en extrémité nord un belvédère en porte-à-faux de 65 m. Les ingénieurs britanniques Arup ont scindé en cinq la plate-forme, afin de supporter les mouvements naturels de celle-ci, combinés à ceux de chaque tour.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
ENCADRE

Fiche technique

Maître d’ouvrage : Marina Bay Sands.
Maître d’œuvre : Safdie Architects, architectes (conception) ; Aedas, architectes (réalisation) ; Arup, ingénieurs structure ; R.G. Vanderweil, ingénieurs fluides (conception) ; Parsons Brinckerhoff, ingénieurs fluides (réalisation) ; Peter Walker & Partners, paysagistes (conception) ; Peridian International, paysagistes (réalisation).
Entreprises : Solétanche Bachy, Ssangyong Engineering & Construction.
Surface : 845 000 m 2 .
Coût de l’opération : plus de 4 milliards d’euros (terrain compris).

Vous êtes intéressé par le thème Règles techniques ?
  • Découvrez les Cahiers Techniques du Bâtiment
    Le magazine qui traite des innovations produits, des évolutions techniques et de l’actualité règlementaire dans tous les corps d’états.
    Voir le site

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X