Enjeux

Colas Chablais recrute hors des sentiers battus

Mots clés : Apprentissages - Entreprise du BTP

Vingt salariés issus d’horizons variés ont rejoint l’agence après deux mois de formation.

Multiplier ses viviers de candidats potentiels. C’est le sens de la démarche de formation et de recrutement lancée par l’agence Colas Chablais (Colas Rhône-Alpes Auvergne) au début de l’année. « L’idée était d’approcher de futurs collaborateurs par des canaux inhabituels. Nous visions en particulier des jeunes qui n’auraient pas forcément l’idée, voire le souhait, de rejoindre le BTP : nous avons parfois du mal à les intéresser à nos métiers », contextualise Jean-Baptiste Oliver, directeur de l’agence.

Cette initiative s’inscrit dans le cadre d’un partenariat signé fin 2016 avec les services de la région Auvergne Rhône-Alpes, les mairies de Perrignier et de Thonon-les-Bains (Haute-Savoie), l’organisme de formation Aftral et des sociétés d’intérim locales. « Pôle emploi, plusieurs missions locales et les services de la région nous ont ainsi prêté main-forte pour identifier des candidats. » Parmi eux, des professionnels du bâtiment, mais aussi des jeunes sans qualification et des personnes en réinsertion professionnelle ou issues d’autres secteurs.

Des sessions sont bâties de toutes pièces pour initier aux bases du métier.

« Il s’agissait ensuite de leur apporter les connaissances de base pour démarrer dans nos métiers, et notamment de les mettre à niveau sur le plan théorique sur des sujets tels que la constitution d’une route, avant de les intégrer à nos équipes au début du printemps », poursuit Jean-Baptiste Oliver. A cet effet, des modules spécifiques de deux mois ont été bâtis de toutes pièces avec l’Aftral pour les 25 candidats sélectionnés. « Une partie du groupe a été embauchée en contrat d’aide et de retour à un emploi durable (Cared), en partenariat avec la région Auvergne Rhône-Alpes pour une formation de 280 heures. »

L’objectif est d’apporter une polyvalence dans le domaine des travaux publics : bases sur les enrobés et la maçonnerie, conduite de petits engins… « Les autres candidats retenus ont, de leur côté, suivi une formation de 180 heures plutôt spécialisée dans les enrobés, en contrat de développement professionnel intérimaire (CDPI). »

Un chantier-école de 2 000 m². Les formations se sont tenues pour partie sur un chantier-école aménagé sur un terrain de 2 000 m2 conventionné par la Ville de Perrignier. Une plate-forme pédagogique grandeur nature sur laquelle les intéressés ont pu s’exercer sur les enrobés, les réseaux à blanc, ou encore à la pose de bordures. La prévention figurait aussi au programme : habilitation électrique H0B0, certificat d’aptitude à la conduite en sécurité, programme sauveteur-secouriste du travail, formations Colas sur la sécurité… Une vingtaine des personnes formées dans ce cadre a rejoint les rangs de Colas Rhône-Alpes Auvergne pour six mois minimum : certaines en CDD, d’autres en contrat d’intérim. Jean-Baptiste Oliver envisage à présent « d’en recruter le maximum par la suite en CDI ».

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X