Territoires

Clermont-Ferrand Une résidence aux teintes de la coulée verte

Sur le site de l’ancien IUFM de Clermont-Ferrand, l’aménagement du quartier des Normaliennes touche à sa fin avec la construction de la résidence Irène-Popard de l’Ophis du Puy-de-Dôme. Composé de 102 logements, d’une salle d’activités et de jardins partagés, ce projet de bâtiment d’habitat coopératif a été imaginé par l’Agence Bernard Bülher (Bordeaux) et par Seconde Nature Architectes (Clermont-Ferrand).

Composé de trois plots, cet ensemble aux teintes vertes et jaunes cherche à préserver une transparence visuelle est-ouest et à libérer un grand espace central végétalisé, permettant le prolongement de la coulée verte créée sur la première tranche du quartier. La livraison des logements commencera à la fin de l’année. Le coût de l’opération est de 9,3 millions d’euros HT.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X