Architecture Technique

Clermont-Ferrand installe sa Comédie

Mots clés : Gares, aéroports

L’unique scène nationale auvergnate aura son propre lieu : sur la friche de la gare routière, bâti de 1961 qu’elle intègre, au voisinage de la Maison de la Culture.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
ENCADRE

Lauréat Eduardo Souto de Moura

Le projet. Des volumes simples sont organisés progressivement, depuis la gare, « salle des pas perdus » qui prolonge la rue et réunit toutes les fonctions d’accueil. Réalisé en béton armé, offrant de grandes dimensions sans poteaux, gris clair, dans la continuité de la gare, l’ensemble repose sur un socle unitaire en pierre de Volvic. Les salles, de plain-pied, occupent la totalité de la parcelle. Au-dessus de la brasserie, le grand foyer s’ouvre sur la ville par un large lanterneau.

Opération : construction, boulevard François-Mitterrand, du siège et « instrument de travail » de La Comédie, « scène nationale » de Clermont-Ferrand, réunissant deux salles de spectacles de 900 et 350 places, un pôle de médiation culturelle, un hall d’accueil, des espaces administratifs, des locaux pour les artistes, un espace d’exposition et une brasserie.Maître d’ouvrage : Ville de Clermont-Ferrand. Conducteur d’opération : Société d’équipement de l’Auvergne – SEAu (Clermont-Ferrand). Equipe lauréate : Eduardo Souto de Moura, architecte mandataire (Porto) ; SARL d’Architecture Bruhat & Bouchaudy, architecte associé, Antoine Bruhat et François Bouchaudy, architectes (Vichy) ; Kanju, scénographe (Saint-Cannat) ; Kahle Acoustics (Bruxelles) et Echologos, sous-traitant (Clermont-Ferrand), acousticiens ; Egis, BET TCE (Clermont-Ferrand) ; Tribu, BET « qualité environnementale » (Lyon). Surface : 9 500 m2 de surface de plancher (SP), hors parking. Estimatif travaux : 21,5 M€ HT. Calendrier prévisionnel : signature du contrat de maîtrise d’œuvre, fin janvier 2016 ; études techniques, de février 2016 à fin juin 2017 (17 mois) ; consultation des entreprises, de début février à fin juin 2017 ; préparation du chantier, juillet et août 2017 (2 mois) ; chantier, de septembre 2017 à fin juin 2019 (22 mois) ; livraison, fin juin 2019 ; mise en service, été 2019 ; inauguration, septembre 2019.

ENCADRE

Les projets non retenus - Rudy Ricciotti

Le projet. Des strates architecturées et désaxées les unes par rapport aux autres selon les lignes de force du contexte urbain empilent les deux salles et mutualisent les équipements techniques dans un bâtiment de béton blanc, compact et vertical. Cela permet de dégager un vrai jardin le long de la rue Léo-Lagrange.

Equipe : Rudy Ricciotti, architecte mandataire (Bandol) ; Philippe Moinard et Arnaud Boyer, architectes (Clermont-Ferrand) ; Ingérop Conseil & Ingénierie, BET TCE (Cébazat) ; Lamoureux & Ricciotti Ingénierie, BET structure (Bandol) ; Thermibel, acousticien (Grenoble) ; Scénarchie, scénographe (Saint-Denis). Surface : 11 495 m2 de surface de plancher (SP). Estimatif travaux : 24,294 M€ HT.

ENCADRE

Les projets non retenus - K-Architectures

Le projet. Installés dans le prolongement de la gare, des volumes bruts réinterprètent de façon poétique l’architecture puissante des carrières de pierre, sans artifice d’enveloppe dispendieuse. Des scarifications verticales rythment les façades crayeuses. Un parvis minéral généreux est complété par une nouvelle esplanade le long de la rue Léo-Lagrange.

Equipe : K-Architectures, mandataire, Karine Herman et Jérôme Sigwalt, architectes (Paris) ; Altia, acousticien (Paris) ; Changement à Vue, scénographe (Paris) ; Batiserf Ingénierie, BET structure (Grenoble) ; Louis Choulet, BET fluides et environnement (Clermont-Ferrand) ; Bureau Michel Forgue, économiste (Le Rivier-d’Apprieu). Surface : 10 969 m2 de surface de plancher (SP). Estimatif travaux : 21,5 M€ HT.

ENCADRE

Les projets non retenus - Métra et Associés

Le projet. Afin de créer un bâtiment contemporain et emblématique, le volume de la gare et traité en inclusion. Enveloppé d’un voile métallique léger, théâtral, il est surmonté des foyers des deux salles bénéficiant, ainsi, du panorama sur la ville et le territoire. Le voile se « retourne » littéralement pour abriter l’ensemble.

Equipe : Métra et Associés, mandataire, Brigitte Métra, architecte, Céline Le Breton, Florent Le Gonidec, Charlie Cognon, Sabrina Noiraud, Cédric Robert, Alessandro Banchi, collaborateurs (Paris) ; Sextant Architecture, architecte (Clermont-Ferrand) ; Ducks Scéno, scénographe (Lyon) ; Altia, acousticien (Paris) ; Egis Bâtiments Rhône-Alpes, BET structure et fluides (Lyon) ; Sletec, économiste (Lyon). Surface : 8 400 m2 Shon. Estimatif travaux : 22,86 M€ HT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X