Autres

Claire Bernard de Courville, Architecte à la ville de Nantes

Mots clés : Architecte - Architecture - Fonction publique - Métier de la fonction publique

Le goût de l’action

L’architecte Claire Bernard de Courville vient en effet d’orchestrer avec bonheur un chantier exceptionnel, la rénovation de l’opéra Graslin, théâtre du XVIIIe siècle situé au coeur de Nantes. Cette jeune architecte bretonne est parvenue à adapter le site aux normes et technologies actuelles, tout en respectant l’esprit de son créateur, Mathurin Crucy. Pour ce faire, elle s’est plongée dans les archives, décidant de supprimer la travée centrale, magnifiant la couleur bleue d’origine et les dorures, ou ajoutant des lisses aux balustrades.

Un chantier mené de front avec d’autres, comme dans toutes les collectivités. « Ce fut, dit-elle, un pari un peu fou, et une superbe expérience : treize mois de travaux achevés dans les temps, en dépit des multiples contraintes d’un établissement classé et recevant du public. Car ce site exige que l’on entre dans les détails. Nous voulions qu’il soit vivant et fonctionnel : je crois que c’est réussi. »

Après avoir exercé son métier dans un cabinet privé à Poitiers, Claire Bernard de Courville a choisi de passer le concours de la fonction publique territoriale à l’occasion de son arrivée à Nantes, en 2001. « Une ville de cette taille offre de multiples dossiers de maîtrise d’oeuvre publique, ce qui m’a motivée. »

Volontaire, foncièrement tournée vers l’action, elle se préoccupe déjà de la prochaine réception d’une crèche et d’une halte-garderie actuellement en rénovation. « J’aime aller de l’avant ; chantiers et projets se succèdent. C’est bien ainsi. »

PHOTO :

Claire Bernard de Courville est architecte au service de Bati (bâtiment, architecture, technique, ingénierie).

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X