Régions Marseille

Cinq paysagistes en piste pour le parc Bougainville

Mots clés : Aménagement paysager

Début 2017, l’Etablissement public d’aménagement Euroméditerranée (Epaem) devra choisir un lauréat pour aménager le parc Bougainville (4 ha), premier jalon du grand parc urbain qui irriguera les 169 ha de l’Ecocité à Marseille, parmi les cinq cabinets de paysagistes retenus cet automne : Atelier Lieux et Paysages (Cadenet, Vaucluse), Base (Paris), Batlle i Roig ( Barcelone), D’ici là (Nantes) et Wagon Landscaping (Paris). Le lauréat devra concevoir ce poumon vert situé à la jonction de plusieurs grands programmes de renouvellement urbain : le Parc habité d’Arenc (2 000 logements), les Docks libres (800 logements), l’opération Anru du faubourg portuaire Saint-Mauront (12 400 habitants).

Le coût du chantier atteint 38 millions d’euros (études, foncier, dépollution des sols, etc. ). Avant de l’engager, l’Epaem devra maîtriser la totalité du foncier. Cela implique de relocaliser les concessions automobiles, un supermarché et la fourrière municipale encore présents sur le site. Sans attendre le lancement des travaux d’aménagement définitifs en 2020, l’Epaem engagera une première phase transitoire au premier semestre 2017, sous la houlette du bureau d’études Ingérop et du cabinet d’architectes soVille, pour 500 000 euros.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X