Autres Paris

Cinq coupoles à la une

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
ENCADRE

Le grand dôme de la cathédrale du futur Centre orthodoxe russe de Paris n’est plus solitaire. Ce bulbe monumental, posé en mars dernier, a été rejoint par quatre autres coupoles plus petites, qui ont été levées au sommet de l’édifice du quai Branly, entre le 23 et le 24 août. Pesant 1,8 tonne chacune, elles encadrent désormais la pièce maîtresse de 8 tonnes. Ces cinq bulbes, qui donnent au bâtiment cette allure typique des églises orthodoxes, n’en demeurent pas moins légers. Les coupoles ont en effet été réalisées en matériau composite par la société Multiplast. Puis elles ont été recouvertes de feuilles d’un alliage d’or et de titane qui leur assure l’aspect mat que l’architecte du projet, Jean-Michel Wilmotte, recherchait. L’inauguration du complexe cultuel et culturel, construit par Bouygues Bâtiment Ile-de-France, est prévue pour la mi-octobre.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X