Régions QUESTIONS À…

Christine Schall Pascoët, professeure d’arts plastiques, chargée de missions en architecture à la délégation à l’action culturelle de l’académie de Strasbourg « L’architecture passionne les collégiens »

– Quels temps forts marquent la contribution de l’académie de Strasbourg à la dixième édition des Journées de l’architecture (1) ?

Pour sa troisième édition, le jeu-concours porte sur le thème « Invite-moi dans ton musée », après « L’îlot idéal » et « Une ville sur le Rhin ». La remise des prix et l’exposition des maquettes auront lieu du 18 au 22 octobre au centre régional de documentation pédagogique. De la maternelle au lycée, 125 classes se sont inscrites, ce qui constitue un record, et les Journées ont dû refuser des demandes d’enseignants trop tardives.

– Au-delà des Journées, quel bilan tirez-vous de la sensibilisation à l’architecture dans l’académie et dans votre établissement ?

Du côté des enseignants, la sensibilisation à l’architecture enregistre une demande croissante, en provenance de toutes les disciplines. Inscrit au plan académique de formation, ce cycle de deux jours repose sur les contributions pédagogiques de l’Ensas, de l’Insa et des deux CAUE d’Alsace (2).
Centrés sur des ouvrages proches comme le Zénith Europe, l’atelier d’architecture du collège François-Truffaut amène les élèves à regarder leur propre ville d’une autre manière. La participation régulière d’anciens collégiens devenus professionnels chez Bouygues Construction laisse espérer que notre partenariat suscite des vocations. Je me réjouis particulièrement de la passion exprimée par des jeunes filles issues de milieux défavorisés.

– Expérimentez-vous de nouvelles formes de sensibilisation ?

En complément des ateliers qui recrutent sur la base du volontariat, nous créons cette année une option d’une heure hebdomadaire, dans deux établissements de l’académie, pour des classes de troisième à Mulhouse et de quatrième au collège François-Truffaut de Strasbourg. Alors que nous avons composé ce groupe avec les élèves qui n’avaient choisi aucune option, la présentation du programme a immédiatement éveillé leur intérêt, surtout quand nous avons parlé de la visite du quartier Vauban de Fribourg.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
(1) « L’architecture c’est durable » : une centaine d’événements entre Bâle et Karlsruhe. www.ja-at.eu(2) Ecole nationale supérieure d’architecture de Strasbourg, Institut national des sciences appliquées de Strasbourg, Conseil d’architecture, d’urbanisme et de l’environnement.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X