Conception

Choix des végétaux. La viabilité prime sur la beauté

Mots clés : Travail

La réussite d’un aménagement paysager passe par une palette végétale viable. Afin d’assurer la pérennité de la qualité d’un projet, le choix ne doit pas reposer uniquement, ni en priorité, sur des arguments esthétiques.

L’adaptation des espèces aux conditions locales constitue le premier critère de choix des végétaux, dans un projet paysager. La décision passe par une analyse de la nature des sols, du climat, de l’exposition à la lumière et au vent. Second critère, l’étude de la place disponible au-dessus et en dessous de la surface du sol se révèle décisive pour les végétaux ligneux (arbres et arbustes) promis à une forte croissance après leur plantation.

Anticiper l’entretien.

D’autres situations spécifiques, comme la proximité d’une école ou d’un établissement médicalisé, doivent aussi influencer la sélection afin de limiter les risques de gêne : présence de plantes toxiques ou épineuses, diffusion de...

Vous lisez un article de la revue Paysage n° 381 du 10/07/2015
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X