Territoires

Château-Gontier Un pont à double fonction enjambe la Mayenne

Mots clés : Bâtiment d’habitation individuel - Ouvrage d'art

D’une longueur de 4 kilomètres, le contournement routier nord de Château-Gontier nécessite la réalisation de deux ouvrages, un viaduc au-dessus de la rivière la Mayenne (296 mètres) et un pont sur le cours d’eau Le Bouillon (46 mètres). L’ensemble totalisant un investissement de 12,7 millions d’euros HT a été confié par le département de la Mayenne, maître d’ouvrage, au groupement composé de SCE (mandataire) et Lavigne & Chéron Architectes.

L’arc, les pilettes et les poutres du tablier du viaduc sont en métal, le hourdis en béton. L’originalité du projet réside dans la double fonctionnalité du viaduc : le tablier principal sert au trafic routier tandis que, dessous, une arche offre aux piétons la possibilité de traverser la rivière de berge à berge. « L’arc devient passerelle, précisent les architectes, depuis le chemin de halage, les promeneurs montent directement sur la structure de l’ouvrage qui intègre un escalier. Au sommet de l’arche, une terrasse est aménagée. L’ouvrage devient un belvédère. » Lavigne & Chéron ont utilisé ce procédé pour le pont du Morbihan à La Roche-Bernard et celui du Clos-Moreau à Limoges. Les travaux, d’une durée de deux ans, doivent débuter à la fin 2017.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X