Actu

Chartier-Dalix boulodrome Meaux

Mots clés : Aménagement paysager - Gros oeuvre

En s’inscrivant dans la ligne d’horizon, le bâtiment s’accroche dans le paysage. La monumentalité du volume se trouve allégée par son traitement en deux registres. Les angles arrondis et les percements verticaux aléatoires estompent les limites d’un projet d’échelle imposante.

Situé en limite du quartier en restructuration de la Pierre Collinet à Meaux, ce bâtiment qui abrite un boulodrome de 16 pistes vient compléter un équipement de plein air existant. Il a été confié à la jeune agence Chartier-Dalix, à la suite d’une étude de faisabilité avec un BET, et a fait l’objet d’un marché adapté. En lisière de la forêt, et en marge de la cité, le projet s’inscrit dans une réflexion sur la limite et le traitement de l’échelle. Deux rubans continus se superposent et se décalent, l’entrée est glissée dans une inflexion plus marquée du mouvement. Pour alléger l’impact visuel de ce volume imposant (60 x 30 et 11 m de hauteur), il est conçu comme superposé à l’horizon d’où un traitement de l’enveloppe en deux registres : en partie basse, des panneaux colorés comme une pixellisation de la nature environnante et en partie haute, des couleurs nacrées qui reflètent le ciel. La construction est constituée d’une ossature métallique et d’un bardage ondulé. La structure comporte des poteaux intermédiaires pour répondre à la portée de 30 m. La façade simple est une...

Vous lisez un article de la revue AMC n° 191 du 01/10/2009
PAS ENCORE ABONNÉ
Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X