Régions

Chantilly Restauration respectueuse pour un hameau du XVIIIe siècle

Financée par la Drac de Picardie, la restauration du « hameau » symbolise l’esprit qui anime la Fondation pour la sauvegarde et le développement du domaine de Chantilly. Edifié au fond du parc par l’architecte Jean-François Leroy pour le prince de Bourbon-Condé, en 1774, ce village de chaumières a lancé la mode de la ferme à Versailles et d’autres caprices royaux.

Les maisonnettes dissimulent des salons de réception au décor intérieur raffiné et d’immenses fresques végétales. Restituées sous la direction de Pierre-Antoine Galtier, architecte en chef des Monuments historiques, elles retrouvent leur aspect d’origine, tout en respectant les ajustements réalisés ensuite par les propriétaires successifs, notamment dans les charpentes et les soubassements.

Les arbitrages sur le choix des matières et le ton des boiseries ont été établis à partir de gravures et d’aquarelles d’époque, complétées par des analyses en laboratoire. « Ce village campagnard du XVIIIe siècle pose des questions tout à fait actuelles : comment bâtir dans un cloaque marécageux, adapter l’architecture au paysage, quelles essences planter, comment dessiner les canaux autour des maisons et du moulin pour créer un espace plein de charme… », explique l’architecte. La réponse est tout simplement vernaculaire : du bois, du chaume, de la pierre !

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X