Territoires

Centre-Val de Loire Un exécutif resserré autour du socialiste François Bonneau

Le conseil régional du Centre-Val de Loire s’est doté d’un exécutif resserré à l’issue du scrutin de décembre dernier. Sous la présidence du socialiste François Bonneau, reconduit de justesse à la tête de l’assemblée régionale, il compte treize vice-présidents au lieu des quinze prévus, dont trois écologistes.

La première vice-présidence a été confiée au maire de Blois Marc Gricourt (PS), qui prend en charge les finances, les fonds européens et le personnel. Par souci d’équilibre territorial, la deuxième vice-présidence revient à une Tourangelle, Cathy Mûnsch-Masset (PS), qui sera chargée de l’éducation et de l’apprentissage.
Trois postes pour les écologistes. L’environnement revient logiquement à un écologiste (Benoît Faucheux), tout comme le développement rural (Charles Fournier) et le tourisme (Christelle de Crémiers). L’économie, dont la nouvelle équipe a fait sa priorité durant la campagne, sera supervisée par le PRG Harold Huwart, également chargé de l’agriculture ; les transports ont été confiés au socialiste Philippe Fournié, tandis que l’aménagement du territoire revient à son collègue Dominique Roullet.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X