Territoires

Centre Le Perche veut harmoniser le neuf avec l’ancien

Le parc naturel régional du Perche, qui compte 126 communes, vient d’élaborer des fiches de référence sur la construction neuve, afin de mieux harmoniser les nouveaux lotissements avec le bâti traditionnel percheron. Elles portent non pas sur les matériaux mais sur les proportions à respecter, avec des rapports hauteur-longueur, le choix de la couverture (en tuile plate), la pente de la toiture ou encore la nature et le positionnement des ouvertures, en rez-de-chaussée et en étage.

Une approche qualitative.

Plusieurs constructeurs de maisons individuelles ont été associés à la réflexion, comme Pavillons Nathalie, Sosaco, Socoren, France Confort et Phénix. « Nous ne sommes pas là pour rajouter des contraintes, mais l’idée est de voir ce que l’on peut améliorer sur le plan qualitatif, sans alourdir un budget qui, chez nous, tourne autour de 130 000 à 140 000 euros pour un pavillon neuf. L’objectif est que les constructeurs, comme les communes, s’y retrouvent », explique Florence Sbile, responsable du pôle aménagement durable du parc.

Un premier guide de la construction avait déjà été élaboré en 2008, mais il n’avait pas été suivi d’effet, faute d’implication des constructeurs. Cette fois, l’espoir est de voir ces nouvelles recommandations mieux prises en compte grâce au travail participatif qui a été mené en amont. A terme, ces fiches devraient être encore complétées, notamment par des préconisations sur les clôtures, et pourraient peut-être trouver leur place dans les prochains PLU intercommunaux qui sont en cours d’élaboration.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X