Architecture Technique

Centre de maintenance du tramway et parking-relais à Nice (06)

Mots clés : Infrastructure de transports - Stationnement - Transport collectif urbain

Salué par l’Equerre d’argent 2008, le pôle multimodal de la ligne 1 de Marc Barani était discret.
La terminaison ouest de la deuxième ligne sera, elle, bien visible.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
ENCADRE

Le lauréat : Brochet Lajus Pueyo

Le projet. Le parc-relais occupe un volume en hauteur, en surplomb du remisage, formant signal. Il est habillé d’une façade en claustra de bois lamellé-collé et forme un vaste patio en son centre. Au nord, l’atelier de maintenance remplit le site avec un bâtiment simple et fonctionnel. A la faveur d’un exercice de scénographie urbaine, l’espace public est prolongé au cœur du projet.

Opération : construction, dans le cadre de l’extension du réseau de tramway de Nice, du bâtiment de l’atelier-dépôt de la ligne T2 – qui reliera le port et le centre administratif départemental des Alpes-Maritimes (Cadam) – nommé centre de maintenance Nikaïa (CMN) et d’un parking-relais à destination des usagers. Maître d’ouvrage : Métropole Nice Côte d’Azur. Equipe lauréate : Brochet Lajus Pueyo, architecte mandataire (Bordeaux) ; In Situ, architecte associé (Nice) ; Ingérop Conseil et Ingénierie (ICI), BET TCE et économiste (Villeneuve-Loubet) ; LS2, paysagiste (Bordeaux). Surface : 8 322 m2 de surface de plancher – SP (centre de maintenance) ; 953 m2 SP (bâtiment d’exploitation) ; 14 758 m2 de surface utile – SU (parking) ; 36 870 m2 (parcelle). Estimatif travaux : 25 M€ HT (hors équipements). Calendrier prévisionnel : début des études, février 2015 ; dépôt du PC, septembre 2015 ; démarrage des travaux, avril 2016 ; mise en service complète du site, 2018.

ENCADRE

Projet non retenu - Marc Mimram

Le projet. Créer un paysage cohérent et durable, mettre en relation le projet avec le parc des sports Charles-Ehrmann – entre les deux nouveaux bâtiments et le gymnase, notamment – et être frugal en matière foncière. Le parc de stationnement est décollé du sol, en toiture du parc de remisage. Un jeu de plis et de rampes en fait un repère dans le paysage.

Equipe : Marc Mimram, architecte mandataire (Paris) ; Marc Mimram Ingénierie, BET (Paris) ; Quadriplus Groupe, BET (Vaulx-en-Velin) ; Marco Rossi Paysagiste, paysagiste (Lyon).

ENCADRE

Projet non retenu - Jacques Ferrier Architectures

Le projet. Il répond au programme de manière unitaire : une succession de halles recouvertes d’un épiderme de métal et de bois, ensemble de sheds qui se froissent, donne à l’équipement sa noblesse et son rôle structurant, à l’instar des grandes gares ferroviaires du XIXe siècle. L’ensemble dresse une flèche à la croisée des réseaux et des regards.

Equipe : Jacques Ferrier Architectures – JFA, mandataire, Emmanuel Coudert (responsable des concours), Ana Rosa Soria Sanchez et Benjamin Jourdier, architectes (Paris) ; TPFi, BET TCE (Vallauris) ; D’Ici là, BET paysagiste (Paris).

ENCADRE

Projet non retenu - Ferrand-Sigal Architectes & Associés

Le projet. Une clôture unifie de ses écailles de polycarbonate la perception de l’équipement. A l’intérieur, du sud au nord, ordonnancés à la manière d’un jadin : le remisage adossé aux locaux techniques, le parc relais et les locaux d’exploitation et, au-delà de la halle sportive, l’unité technique et les voies.

Equipe : Ferrand-Sigal Architectes & Associés, architecte mandataire (Lyon) ; BBG Architectes Associés, architecte associé (Toulon) ; Technip TPS, BE TCE (Paris) ; Ingéco, économiste (Aix-en-Provence) ; Jean Amoros, acousticien (Toulon) ; Horizons, paysagiste (Valouse) ; Etamine, BET HQE (Vaulx-en-Velin) ; Philippe Geoffray, OPC (Eyguières).

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X