Architecture Technique

Celliers et caves : isolement et enveloppe

Principes et objectifs

La réglementation définit deux niveaux de prescriptions

Résistance au feu de l’enveloppe globale

Un degré de résistance au feu est requis selon la famille d’appartenance du bâtiment. Aucune ouverture directe avec le reste du bâtiment ne doit subsister dans cette enveloppe (aération notamment).
La communication avec le reste du bâtiment doit s’effectuer par un bloc porte présentant, lui aussi, un degré de résistance au feu.

Evacuation de ces ensembles en cas d’incendie

Limitation de la distance à parcourir entre cave ou cellier la ou le plus éloigné(e) et la sortie de l’ensemble.
Mesures facilitant le franchissement des portes (sens d’ouverture, déverrouillage sans clé dans le sens de la fuite).
Possibilité donnée à l’usager qui s’enfuit de déboucher sur des circulations donnant soit sur l’extérieur, soit sur des locaux sans risque particulier.

Diagnostics

Principaux éléments pouvant être à l’origine d’un incendie ou en favoriser le développement

Des produits et matériels disparates, fréquemment à forte charge calorifique, sont parfois stockés dans les celliers et caves (produits d’entretien, bricolage, hydrocarbures).
Le regroupement des celliers et caves constitue un facteur aggravant pour le développement d’un incendie (augmentation de fait de la charge calorifique).
La localisation en sous-sol des caves limite fortement les possibilités d’évacuation des fumées.
Ces locaux sont fréquemment traversés par des conduits ou des gaines venant des étages de logements et non protégés au regard de l’incendie.

Les bonnes pratiques

Afin de garantir un niveau de sécurité minimal

Assurer la continuité de la résistance au feu des parois au niveau du passage des réseaux et autour des impostes de porte (voir photo 1).
Eviter les dispositions architecturales permettant d’aménager une cave en fond de box privatif.
Permettre aux usagers de sortir sans clé, en posant des blocs-portes munis d’une serrure adaptée (bouton moleté…) depuis l’intérieur de la circulation des caves.
Soigner la mise en œuvre des blocs-portes pour atteindre la résistance au feu requise (liaison huisserie/paroi).
Pouvoir manœuvrer les portes dans le sens de la sortie.
Privilégier les issues sur l’extérieur et éviter l’évacuation par des locaux à risques (ex., passage par un parc de stationnement couvert, voir schéma 2).

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
ENCADRE

L’essentiel

La distance maximale à parcourir se mesure dans l’axe des circulations.
Les celliers et les caves sont des locaux à risques importants.

ENCADRE

Quand être vigilant ?

Du début de la conception à la fin de la réalisation, des étapes de vérification sont nécessaires pour atteindre la qualité réglementaire :

ENCADRE

L’essentiel

La distance maximale à parcourir se mesure dans l’axe des circulations.
Les celliers et les caves sont des locaux à risques importants.

ENCADRE

D’après les fiches « La qualité réglementaire dans les bâtiments d’habitation neufs. »Reproduction interdite sans autorisation des éditeurs. © 2013 AQC/Ministères en charge duLogement et de la Construction. Toutes les fiches « Qualité réglementaire dans les bâtimentsd’habitation neufs » sont consultables sur www.qualiteconstruction.com

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X