Autres

Ce que les artisans attendent de l’élection présidentielle

Mots clés : Artisanat - Chapiteaux, tentes, structures - Elections

C’est dans une campagne électorale très inhabituelle que l’artisanat du bâtiment, tant du côté de la Capeb que de celui de la FFB, tente de faire entendre ses revendications.

En écoutant les discours des candidats à l’élection présidentielle, on comprend qu’aucun ne sait réellement ce qu’est une petite entreprise ni son quotidien et ses défis », regrette Henry Brin, président du Conseil de l’artisanat de la FFB.

Les débats autour de l’artisanat se sont beaucoup focalisés autour du Régime social des indépendants (RSI). En réalité, ce ne semble pas être la préoccupation centrale des artisans. « À force d’écouter les opposants au RSI, des candidats veulent le supprimer, parfois en voulant le compenser par le régime général, sans réfléchir aux conséquences qui entraîneront une forte augmentation de nos charges », s’inquiète Patrick Liébus, président de la Capeb.

Requêtes. Pour cette campagne, la Capeb a publié un Agenda 2017 « pour relancer l’artisanat du bâtiment...

Vous lisez un article de la revue Negoce n° 429 du 06/04/2017
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X