Edito

Caramels, bonbons et chocolats

Le Président a tenu parole. La révision de la directive européenne de 1996 sur le détachement des travailleurs est bel et bien enclenchée après l’accord d’une majorité de pays membres. L’affaire paraissait pourtant mal engagée. Mais le camp français est parvenu à embarquer une majorité d’Etats membres, y compris dans l’est du continent. C’est un sacré tour de force. C’est surtout une audacieuse promesse de campagne qui se concrétise.

Cette parole tenue, Emmanuel Macron a l’ambition d’en faire un marqueur. Reconnaissons que ses premières décisions de président en fonction restent,...

Vous lisez un article de la revue Moniteur n° 5947 du 03/11/2017
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X