Architecture Technique Paris

Cap au nord pour le métro

Mots clés : Matériel - Equipement de chantier - Transport collectif urbain

Le premier tronçon du chantier de prolongement de la ligne 14 vient d’être achevé. Plus de 1 500 m ont été creusés au tunnelier sans encombre.

Le 9 septembre 2015, le tunnelier Magaly était baptisé sur le lot 1 du chantier de prolongement de la ligne 14 du métro de Paris, dans la future station Pont-Cardinet. Moins de huit mois plus tard, le 3 mai dernier, la machine atteignait l’arrière-gare de la station Saint-Lazare, son terminus. « Aujourd’hui, le premier tronçon de la nouvelle ligne est creusé, annonce Vincent Bonnefous, directeur de projet pour Eiffage Travaux publics. Nous venons d’achever l’excavation de 1 590 m de tunnel et la pose de 885 anneaux de voussoirs entre les deux stations. »

Le creusement de ce nouveau tunnel s’est effectué « sans encombre », selon le groupement d’entreprises œuvrant sur le lot 1, entre Saint-Lazare et Clichy-Saint-Ouen (3,6 km). « Il n’y a pas eu de mouvements particuliers du sol et du bâti existant de surface, ni de déformations excessives », avance Vincent Bonnefous. Un pari gagné d’autant plus remarquable que les obstacles sur le linéaire étaient nombreux. En plus de passer sous un tissu urbain particulièrement dense, Magaly a également dû franchir plusieurs réseaux existants, dont les lignes 2 et 13 du métro.
Au final, ce premier tronçon du prolongement de la ligne 14 a nécessité l’évacuation de près de 100 000 m3 de déblais et l’approvisionnement de 16 300 m3 de voussoirs en béton et 8 800 m3 de mortier. Des mouvements de matériaux qui se sont déroulés sans embûche alors que de nombreux autres chantiers sont en cours dans le quartier des Batignolles (prolongement de la ligne de tramway T3, futur Palais de justice de Paris, aménagement de la ZAC Clichy-Batignolles, etc.).

Congélation de sol.

« Pendant que nous perçons, via des moyens mécaniques traditionnels, le tympan du tunnel de l’arrière-gare de la station Saint-Lazare, Magaly est démontée, explique Vincent Bonnefous. Elle sera ensuite transférée dans la station Pont-Cardinet, où elle sera équipée d’un nouveau bouclier pour effectuer, dès cet été, le creusement du deuxième puis du troisième tronçon du lot 1, soit 560 m entre Pont-Cardinet et Porte-de-Clichy, et 1 430 m entre Porte-de-Clichy et Clichy-Saint-Ouen. Le fait de disposer de deux boucliers nous permet de gagner du temps, le second étant prêt alors que le premier termine de creuser. » D’un diamètre intérieur de 7,75 m, le nouveau tunnel de la ligne 14 est réalisé à l’aide d’un tunnelier à pression de terre Herrenknecht, doté de boucliers de 8,92 m de diamètre.

Parallèlement à ces opérations, les équipes sur place ont achevé le creusement de l’un des accès au futur tribunal de grande instance, situé Porte-de-Clichy. Creusé en souterrain traditionnel, dans un environnement géologique complexe, il a nécessité la mise en œuvre de la technique de congélation de sol. Ce dispositif particulier assure un terrassement sécurisé dans un terrain dont l’eau de la nappe, figée, garantit la stabilité. Le lot 1 devrait être livré début 2018. Sur le lot 2, entre Clichy-Saint-Ouen et Saint-Denis-Pleyel (2,2 km), les travaux se poursuivent parallèlement, avec Bouygues Travaux publics, Soletanche Bachy et CSM Bessac. Coût total du projet : 1,38 milliard d’euros.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
ENCADRE

1 590 m de tunnel réalisés, de septembre 2015 à mai 2016, entre Pont-Cardinet et Saint-Lazare.100 000 m 3 de déblais excavés, entre la future station Pont-Cardinet et celle de Saint-Lazare.885 anneaux de voussoirs posés par le tunnelier Magaly sur le premier tronçon.

ENCADRE

Maître d’ouvrage : Syndicat des transports d’Ile-de-France (Stif) et Régie autonome des transports parisiens (RATP). Maître d’œuvre : Systra. Groupement d’entreprises : Eiffage Génie civil (mandataire), Razel-Bec. Début des travaux : mars 2014. Durée du chantier : soixante mois, dont quarante-huit mois pour la phase génie civil. Montant du marché du lot 1 : 216 millions d’euros HT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X