Entretien

Canal de l’Ourcq. Une barge élagueuse améliore la gestion de la végétation

Mots clés : Transport fluvial

Canaux de Paris a fait réaliser une structure flottante à moteur, équipée par le fabricant charentais Kirogn d’un outil de coupe facilitant les interventions d’entretien. Ces dernières s’effectuent depuis la voie d’eau. Sans obstacles.

Poussée par son moteur hors-bord Yamaha de 50 ch au super-ralenti, la barge glisse tout doucement sur l’eau sombre et plate du canal de l’Ourcq, à Meaux (Seine-et-Marne). Elle frôle sur sa gauche les herbes hautes du talus qui surplombe une des berges. Sous un auvent de toile bleue, à l’arrière de la plateforme, le barreur est très concentré sur un pilotage tout en lenteur. « Attention à la poule d’eau ! » ne peut s’empêcher de lancer Éric Redlinger, chef d’exploitation des 108 km du canal de l’Ourcq, voie d’eau touristique, entre les portes de Paris et La Ferté-Milon (Aisne). Et encore : « L’asperge sauvage, il faut la préserver ! » À l’avant, l’outil de coupe autonome Kirogn déploie un bras de 3 m de déport environ, équipé de quatre disques à couteaux mobiles, d’une efficacité redoutable pour contenir les...

Vous lisez un article de la revue Paysage n° 377 du 12/03/2015
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X