Architecture Haussmann

Camouflage urbain rue Championnet

Pasticher le baron ? N’y songez pas ! Reproduire ses façades ? C’est chose faite, littéralement, à Paris XVIIIe.

Dans la très longue et un peu morne rue Championnet, dans le populaire XVIIIe arrondissement parisien, un événement singulier arrête le regard du passant à hauteur du n° 85. C’est là que Karine Chartier et Thomas Corbasson ont construit un petit immeuble de 12 logements locatifs (avec parking en rez-de-chaussée) pour le compte d’un maître d’ouvrage privé qui avait repéré leurs réalisations antérieures. « Sur cette parcelle vide, au plan trop alambiqué, impossible de construire de manière classique », soulignent les architectes, lauréats d’une mini-consultation organisée par leur commanditaire. L’immeuble s’installe donc sur son site tout en ménageant des vides qui, en écho aux courettes mitoyennes, permettent de créer des vues. Les circulations verticales sont concentrées en un espace minimum, vitré, qui permet un apport de lumière naturelle vers les paliers. Compacts, les plans des logements sont optimisés de manière à minimiser les circulations et offrir des séjours traversants.

Catalyseurs. Détail...

Vous lisez un article de la revue Moniteur n° 5925 du 09/06/2017
PAS ENCORE ABONNÉ
Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X