Edito Coup de griffe

Ça sent le gaz dans les Hauts-de-France !

Mots clés : Gaz

« A tout prendre, je préfère un réacteur nucléaire à une éolienne. » Le message a au moins le mérite d’être clair. Il a été passé à EDF par le président de la région Hauts-de-France Xavier Bertrand lors de l’inauguration de la centrale à cycle combiné gaz de Bouchain, près de Denain. Quelques jours plus tard, en marge d’un forum d’orientation sur la Troisième révolution industrielle, en présence de son théoricien, l’Américain Jeremy Rifkin (!), l’assureur de l’Aisne remettait les gaz en déclarant son territoire candidat à l’accueil d’un nouvel EPR. Est-ce le plan de relance promis au BTP dans l’état de grâce de son élection ?

En attendant, toute une région tousse. Outre qu’elle se voit affublée d’un nom prétentieux qui ne lui ressemble pas, ce sont des années d’efforts sur le chemin de la transition et de la résilience qui se trouvent mises à mal par deux déclarations à l’emporte-pièce. A propos de transition, la Capeb Nord-Pas-de-Calais, le conseil régional de l’Ordre des architectes et la Scop BTP Nord s’inquiètent, dans une tribune commune, du désengagement annoncé de la région dans la Saeml Orrel, opérateur régional de rénovation énergétique des logements.
Le Nord-Pas-de-Calais a fait don de son sol au pays en accueillant durant un siècle les industries les plus prisées. Des générations ont respiré l’air pur de la mine, aujourd’hui relayées dans la salle d’attente du toubib par la population d’une partie du Dunkerquois, où – il ne faut pas le dire trop fort ! – les bronches sont plus encombrées qu’ailleurs. Avant cent ans, il ne sera sans doute plus possible de boire l’eau de source du coin car toutes les impuretés se déversent depuis des décennies dans la cuvette géologique qu’est le Nord-Pas-de-Calais.
La région n’aurait-elle pas droit à la lumière ? C’est à se le demander quand le théâtre shakespearien du château d’Hardelot, équipement de standing européen, est vandalisé à la veille de son inauguration. To be or not to be.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X