Régions Grenoble

Ça roule pour le pôle d’échanges multimodal

Après trois ans de travaux, la gare de Grenoble s’est muée en pôle d’échanges multimodal. Une transformation qui doit favoriser les transferts entre les modes de transports. Conduits par les équipes d’Arep, des travaux d’aménagement ont été menés à l’intérieur de la gare, qui compte de nouveaux espaces d’attente et de détente, ainsi que sur le parvis de la gare, désormais végétalisé. Par ailleurs, deux parcs à vélos en silo répartis de part et d’autre des voies ferrées ont été créés – respectivement de 598 et 560 cycles – portant la capacité d’accueil totale du pôle à 2 000 vélos. Des consignes collectives, des places de stationnement à simple sécurisation et une maison du vélo complètent le dispositif.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X