Enjeux Infrastructures

Ça rame pour le plan France très haut débit

La Cour des comptes vient de publier un premier bilan concernant les réseaux fixes de haut et très haut débit.

Et le constat est amer pour le plan France très haut débit. En effet, selon ce rapport, le coût initial estimé à 20 milliards d’euros est largement sous- évalué, et avoisinera plutôt les 35 milliards.

Par ailleurs, le chantier sera plus long que prévu : si l’objectif de couverture intermédiaire de 50 % du territoire sera bien atteint en 2017, celui de 100 % en 2022 semble inenvisageable. La copie du plan est donc à revoir en profondeur.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X