Enjeux Pénibilité

C’est la lutte finale

Mots clés : Hygiène et sécurité du travail

Le compte personnel de prévention de la pénibilité est entré en vigueur dans le BTP en juillet dernier. Les entreprises sont donc tenues, d’ici à avril 2017, de mentionner, salarié par salarié, les expositions à la pénibilité pour 2016, via la déclaration annuelle des données sociales (DADS). Modifier ces déclarations sera possible jusqu’au 30 septembre (et jusqu’à 2019 si la rectification se fait en faveur du salarié). Mais ce dispositif existera-t-il toujours à cette date ? François Fillon a promis qu’il le supprimerait s’il était élu. Et le patronat fait feu de tout bois pour s’en débarrasser. La CPME (ex-CGPME) vient d’introduire un recours au Conseil d’Etat contre cette mesure décriée. La FFB, de son côté, l’estime « inapplicable ».

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X