Enjeux Paris VIIe

Bulbes d’automne

A un jet de pierre de la tour Eiffel, quai Branly, le Centre spirituel et culturel orthodoxe russe, coiffé des cinq bulbes dorés de sa cathédrale, a été inauguré à Paris le 19 octobre, en dépit des tensions franco-russes sur la question syrienne.

Ce complexe, dessiné par l’architecte Jean-Michel Wilmotte, s’installe sur un terrain de 4 000 m , à l’emplacement de l’ancien siège de Météo France. L’édifice comprend un centre paroissial, une école primaire franco-russe, un centre culturel, une bibliothèque, des salles d’exposition et un café. Sans oublier la cathédrale de la Sainte-Trinité. Ce chantier, évalué à quelque 170 millions d’euros, a été entièrement financé par la Fédération de Russie.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X