Produits

Brise-soleil orientables Quand le jour ne nuit pas au confort d’été

Mots clés : Démarche environnementale - Efficacité énergétique - Réglementation thermique et énergétique

La surchauffe des bâtiments, en été, constitue un risque majeur pour une conception à basse consommation ou à énergie positive. Les stores extérieurs de type brise-soleil orientable apportent une réponse technique pertinente.

Un brise-soleil orientable (BSO) est une protection solaire extérieure qui se compose de lames en aluminium, le plus souvent horizontales, dont l’inclinaison permet de moduler la transmission de la lumière du jour et de l’énergie solaire vers l’intérieur. Bien qu’il représente une niche comparé au volet roulant, dont le nombre de produits installés avoisine 4,8 à 4,9 millions par an, le marché du BSO connaît une progression à deux chiffres depuis trois à quatre ans. Avec quelque 150 000 à 170 000 unités installées chaque année, il poursuit ainsi son développement dans le tertiaire – bureaux, bâtiments publics, hôpitaux, écoles -et pénètre depuis peu le secteur de l’habitat, principalement les maisons individuelles haut de gamme et le logement collectif.

Protection solaire accrue

Première explication : le BSO s’inscrit pleinement dans la RT 2012. En été, là où un store intérieur ne renvoie que 10 à 15 % du rayonnement solaire direct, une protection solaire devant un vitrage le réduit de 60 à 70 %. Par ailleurs, quand un volet roulant peut uniquement être ouvert ou fermé, un brise-soleil peut être abaissé tout en captant la lumière du jour. L’orientation des lames permet, en outre, de limiter l’éblouissement, quelle que soit la position du store, et de ventiler les locaux. En hiver, le brise-soleil peut être entièrement relevé, de manière à profiter des apports solaires directs, ou descendu pour améliorer le confort visuel.
Deuxième raison de ce succès : l’esthétique. S’appuyant sur le savoir-faire des premiers fabricants suisses et allemands, les produits s’intègrent devant des vitrages de grandes dimensions. La trame courante de 2,50 peut être étendue à 4,50, voire 5 m dans les endroits abrités du vent, et il existe un large...

Vous lisez un article de la revue CTB n° 341 du 13/04/2015
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X