Concevoir & installer

Breuil-le-vert Solaire et Pac prouvent leur complémentarité

Mots clés : Efficacité énergétique - Equipements techniques et finitions - Marché de lénergie - Matériel - Equipement de chantier - Produits et matériaux

Descriptif : système solaire combiné, avec pompe à chaleur et VMC double flux • Spécificité : efficacité énergétique en tertiaire • Prix : 100 000 euros HT (chauffage et ventilation) • Durée : 2 mois à deux techniciens.

«Si j’arrive à faire comprendre à certains que ce n’est pas du tout une perte d’argent que d’investir dans un bâtiment de qualité et faire des économies d’énergie, je serai content », lance Serge Dachon, maître d’ouvrage et gérant de l’entreprise Burotic Service, à Breuil-le-Vert (Oise). « Ces choix, je les ai faits en tant que chef d’entreprise et gérant de société. Ils se justifient pleinement. Le montage financier a dû être fait sans les subventions, qui ne sont venues s’ajouter qu’après que les décisions aient été prises. Il faut avoir la volonté d’aboutir pendant tout le projet. »

62 kWhep/m.an tout compris

Passionné par son projet d’extension, Serge Dachon a voulu un bâtiment exemplaire sur le plan énergétique et s’est investi dans le chantier avec l’architecte, Christophe Fournier. Un important travail a été réalisé sur 14 points clés : chauffage ; doublage thermique des murs ; plancher chauffant basse température ; ventilation double flux ; détection de mouvement sur la ventilation ; éclairage basse consommation ; éclairage sur détection de présence dans les lieux de passage ; double vitrage à l’argon ; volets roulants ; lanterneau équipé de brise-soleil en aluminium ; brise-soleil sur les fenêtres ouest, sud, et est ; nombre limité de fenêtre au nord ; traitement des ponts thermiques ; renforcement de l’isolation de plafond. Finalement, le bâtiment se caractérise par un coefficient C inférieur de 60 % au Cref et un coefficient U inférieur de 47 % à l’Ubât façon RT 2005. Le chauffage et la VMC devraient consommer seulement 57 kWep/m2.an (Shon), soit 3,2 tonnes d’émission de CO2/an évitées, ou 37 324 kWh/an d’énergie économisée. Au total, tous usages, la consommation conventionnelle devrait se situer à 62 kWhep/m2.an. Les entreprises ont été consultées sur la base d’un Cahier des clauses techniques particulières (CCTP). Un...

Vous lisez un article de la revue Journal du chauffage n° 163 du 01/07/2009
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X