Territoires

Bretagne Le plan bâtiment durable sur les rails

Mots clés : Démarche environnementale

En Bretagne, le potentiel du marché de la rénovation énergétique est colossal : entre 14 et 39 milliards d’euros. Validé il y a un an, le plan bâtiment durable breton prend forme. Ainsi, le nombre de rénovations dédiées à l’énergie atteint 23 000 logements en 2014 contre 18 000 l’année précédente. Les professionnels ont compris l’importance de la labellisation RGE (Reconnu garant de l’environnement), puisque s’ils étaient 1 000 à la posséder en janvier 2014, ils sont aujourd’hui 2 700.

Objectif de 45 000 rénovations par an d’ici à 2020.

Avec ses partenaires, Pierrick Massiot, président de la région, vise l’objectif de 45 000 rénovations par an d’ici à 2020. Il est vrai que sur un parc de 1,7 million logements dont 76 % de maisons individuelles, 30 % des résidences principales sont classées D, 28 % sont classées E et enfin, 22 % relèvent du F ou du G. Aussi, les plates-formes locales de rénovation de l’habitat dédiées aux particuliers sont-elles très attendues. Quatre (Auray-Quiberon, Lorient, Rennes et Val d’Ille) ouvriront prochainement et deux sont en projet à Brest et à Fougères. Enfin, avant l’été, les banques devraient remettre leurs propositions pour des prêts spécifiques aux particuliers.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X