Territoires

Bretagne Archi mobiles !

Adrien Alanou et Emmanuel Métrard, architectes diplômés de l’Ensab (1) en 2009, créent en 2014 l’agence L’Atelier de la comète. Particularité : ils l’installent dans un camping-car. Vingt-cinq mille kilomètres au compteur et une amende pour stationnement interdit plus tard, les deux amis persistent : « Nous pensons que l’architecture se définit comme un service de proximité. C’est une confrontation au réel tout à fait différente et une ouverture d’esprit », explique Emmanuel Métrard.

Enlever les barrières.

Et son associé de citer l’exemple de Pré-en-Pail, en Mayenne, où l’agence conçoit une maison des associations. « A la campagne, les architectes sont peu nombreux. De fait, la culture architecturale de la population est souvent plus sommaire. Travailler dans un camping-car, c’est enlever une barrière : les gens viennent discuter et donner leur avis sur le projet. » Sans compter les artisans qui laissent leur carte de visite.

Le bureau mobile dispose de toutes les commodités professionnelles : internet 4G, ordinateurs, rayonnage d’ouvrages techniques ou encore imprimante logée sous l’évier. « Etre sur les lieux pendant la phase conception constitue un gain de temps important. Avec notre camping-car, nous sommes sur place. Pour faire un relevé, un sondage, pour demander une précision au client, pour observer les usages, etc. »

Aucun loyer professionnel.

Si le camping-car constitue un atout de communication, il a également servi les deux associés lorsqu’il a fallu souscrire un emprunt. Accompagnés par la Boutique de gestion pour entreprendre, les deux amis ont mis en avant cet actif (ils sont propriétaires) et l’absence de loyer professionnel à payer. « Cela nous intéresse beaucoup plus d’investir l’argent de notre prêt dans du matériel que dans le loyer de bureaux. La banque aussi a apprécié », sourit Emmanuel Métrard.

Respectivement diplômés en paysage et en scénographie, Adrien Alanou et Emmanuel Métrard jouent de leurs complémentarités pour répondre aux demandes de leurs clients. Si les projets privés constituent l’essentiel de leur carnet de commandes, ils démarcheront les maîtres d’ouvrage publics dès qu’ils estimeront leurs références suffisantes.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ

(1) Ecole nationale supérieure d’architecture de Bretagne.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X