Enjeux Prévention

Bouygues Bâtiment Nord-Est mise sur l’autonomie des équipes

Mots clés : Entreprise du BTP

Pas moins de 500 logements nichés au sein de 23 bâtiments répartis sur trois villes. Tel est le périmètre de l’opération de réhabilitation en site occupé actuellement conduite par Bouygues Bâtiment Nord-Est pour le bailleur Meurthe & Moselle Habitat. « Nous étions confrontés à la problématique suivante : comment superviser dans toutes ses dimensions un chantier d’une telle densité et d’une telle ampleur, de surcroît sur un site urbain, résume Xavier Bagnis, directeur adjoint travaux. Notre réflexion nous a donc menés, pour répondre aux contraintes spécifiques de ce type d’opération, vers une démarche industrialisée inspirée du lean . » Outre la prévention des risques et de la pénibilité, cette dernière consiste à optimiser la performance du chantier et à limiter les temps d’intervention chez les locataires. Une initiative distinguée par le Trophée d’or national du Concours prévention santé sécurité 2016 d’EGF-BTP (1), qui vise à valoriser les pratiques, modes opératoires et innovations des entreprises générales.

Responsabiliser les compagnons. Bouygues Bâtiment Nord-Est a déployé un mode de management consistant à doter chaque unité de production des moyens de fonctionner avec une relative autonomie. Avec un credo : responsabiliser chaque groupe de compagnons dans ses prises de décisions. « Concrètement, les chefs d’équipe réunissent les ouvriers chaque matin pour dresser un bilan de la veille sous l’angle de la sécurité, de la qualité, des coûts et du respect des délais, reprend Xavier Bagnis. Cela permet d’être très réactifs en cas de dysfonctionnements et de programmer la journée à venir avec les améliorations à mettre en place. » Le chef d’équipe s’approprie au fil de l’eau les bonnes pratiques ainsi dégagées. Les compagnons peuvent par ailleurs suivre leur performance en matière de sécurité grâce à des indi-cateurs visuels (tableaux, graphiques, etc. ). « Nous observons un véritable engouement des compagnons autour de la démarche, se félicite Xavier Bagnis. Avec un intérêt accru pour leur travail et un meilleur sens des responsabilités. » « La démarche lean tend aujourd’hui à se généraliser sur un certain nombre de chantiers, note de son côté Philippe Villain, directeur prévention santé et sécurité de Bouygues Construction. Elle contribue notamment à la baisse des taux de fréquence d’accidents du travail. » Cette démarche est reproductible sur des chantiers de même nature.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
(1) Syndicat national des entreprises générales françaises de BTP.
Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X