Régions

BOURGET Vers un lac à niveau variable

Le contrat de bassin versant du lac du Bourget, signé en 2002 pour sept ans, touche à sa fin. Au total, plus de 75 millions d’euros ont été engagés. Des actions vigoureuses sont prévues pour aller plus loin, notamment retrouver des hauteurs d’eau variable dans le lac. C’est indispensable pour réellement développer les roselières. De nombreux chantiers de recalibrage des ports en perspective.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X