Enjeux Prix national Travaux publics

Bouchet trace son sillon, de l’agriculture à l’offre globale

Mots clés : Travaux publics

2016 est une année particulière dans l’histoire de Bouchet TP (Yzernay, Maine-et-Loire). Lancée il y a quinze ans, la transmission de l’entreprise familiale a été bouclée en novembre de cette année. Ce sont désormais les petits-fils du fondateur, Cyril, 40 ans, et Dany, 38 ans, qui ont en main le destin de cette entreprise, spécialisée à sa création (dans les années 1960) dans les travaux agricoles, et qui propose aujourd’hui une véritable offre globale.

Arrivés dans l’entreprise après des études supérieures à la fin des années 1990, les frères Bouchet n’ont toutefois pas attendu 2016 pour imprimer leur marque. Aux côtés de Bouchet TP, ils ont créé dès 2008 Bouchet Voirie Environnement afin « de proposer des solutions complètes à nos clients », explique Dany Bouchet, chargé notamment d’un bureau d’études. Si cette filiale représente aujourd’hui la moitié de l’activité, c’est le résultat d’investissements courageux et pas uniquement dans les années fastes. « On a démarré le poste d’enrobage, un investissement de 1,5 million d’euros en 2013, notre plus mauvaise année », raconte Cyril Bouchet. « C’est cette même année que l’on a compris qu’il fallait stopper la course aux prix bas. Nous l’avons expliqué à nos clients qui nous ont tous suivis », assure le chef d’entreprise, précisant qu’il travaille à 40 % avec le secteur privé.

Cette confiance, Bouchet l’a gagnée grâce à sa solidité financière (3 millions de fonds propres), mais aussi grâce à une forte implication des salariés, intéressés aux résultats, qui ont fait preuve de souplesse en signant un contrat de modulation en fonction de la météo et du carnet de commandes.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X