Territoires

Bouches-du-Rhône Le département investit 525 millions

Le conseil départemental des Bouches-du-Rhône s’est doté le 25 mars d’un budget primitif 2016 de 2,6 milliards d’euros, dont 525 millions en dépenses d’investissements qui « devraient permettre de générer entre 450 et 500 millions d’euros de consommation d’ici à la fin de l’année », note le rapport de présentation du budget. Outre ces crédits de paiement, plus de 430 millions d’euros sont prévus en programmes nouveaux, destinés notamment à réaliser les projets issus des états généraux de Provence. Au total, le volume des autorisations de programme (AP) de la collectivité s’élève à 6,4 milliards d’euros.

96 millions aux routes. La politique d’aide aux communes est dotée de 140 millions d’euros et un programme de soutien aux investissements de la Ville de Marseille est prévu en AP pour 100 millions d’euros. Par ailleurs, 96 millions d’euros sont affectés aux routes, 93 millions aux collèges (construction, rénovation et mise en sécurité), 40 millions aux transports, 19 millions aux travaux sur les bâtiments départementaux. Pour financer ces investissements, 327 millions d’euros d’emprunts sont inscrits mais les emprunts réels devraient avoisiner les 200 millions. Le conseil départemental des Bouches-du-Rhône reste une collectivité peu endettée avec un encours de 652 millions d’euros (323 euros par habitant).

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X